Category Archive

Tennis professionnel

Van Assche (aussi) démarre fort
  • janvier 17, 2022

Source Fédération Française de Tennis

Monfils attaque fort, premières pour Bonzi et Tan
  • janvier 17, 2022

Monfils en coup de vent

Gaël Monfils n’a connu aucune difficulté pour franchir le 1er tour de l’Open d’Australie, ce lundi matin à Melbourne. Vif, très en jambes et appliqué, dans le sillage de son récent succès à Adelaïde, le Français n’a pas fait dans le détail face à l’Argentin Federico Coria, s’imposant 6-1, 6-1, 6-3 en 1h35.

Percutant au service, dominateur dans les rallyes, bref très à l’aise dans cette Kia Arena qu’il affectionne, la tête de série n°17 n’a pas concédé la moindre balle de break à un adversaire qui n’avait pas les armes du fond pour le bousculer, et qui a de plus fait appel au médecin à la fin du 2e set. Son récent abandon à Adelaïde en raisons de douleurs aux cervicales n’est plus qu’un mauvais souvenir : Gaël Monfils est bel et bien en grande forme pour cet Open d’Australie 2022.

Open d’Australie

Shapovalov – Djere : les temps forts en vidéo

IL Y A UNE HEURE

Monfils : “J’ai un problème aux cervicales qui persiste, je n’ai pas voulu prendre trop de risque”

Benjamin Bonzi, une étape en plus

Il a été l’une des grandes révélations françaises de l’année 2021 et semble fermement décidé à maintenir le cap en 2022 : Benjamin Bonzi s’est brillamment offert la première victoire de sa carrière à l’Open d’Australie en surclassant l’Allemand Peter Gojowczyk, 6-3, 6-3, 6-3 en 1h34.
L’Allemand, huitième de finaliste du dernier US Open, a été dépassé du début à la fin par Bonzi qui a servi à la perfection (21 aces, aucune double faute), ne concédant pas la moindre balle de break et réussissant au total 44 coups gagnants. C’est ce qu’on appelle un départ de rêve pour le protégé de Lionel Zimbler, qui pourrait affronter au 2e tour le Russe Karen Khachanov.

Harmony Tan, une première réussie

Il s’en est fallu de quelques minutes, mais l’Open d’Australie a commencé par une victoire pour le clan français : celle de Harmony Tan qui, pour son premier match dans le tableau final à Melbourne, a parfaitement géré son match face à la Kazakhstanaise Yulia Putintseva, battue 6-3, 6-3 en 1h19. Sur le court 16, Harmony, 107e mondiale, a déroulé un tennis agressif, mettant ainsi sous l’éteignoir une adversaire pourtant réputée en la matière en lui “passant” 25 coups gagnants (contre 6 seulement).

Harmony Tan service

Crédit: Eurosport

Fiona Ferro n’était pas (si) loin

Au 2è tour, Harmony Tan aura la lourde tâche d’affronter Elina Svitolina (n°15), qui a éliminé de son côté une autre Française, Fiona Ferro, 6-1, 7-6(4) en 1h32. Après une entame de match bien compliquée, la Niçoise a toutefois réussi à bousculer son adversaire, servant notamment pour le gain du 2e set à 5-4. Mais l’épouse de Gaël Monfils a su serrer le jeu au bon moment pour faire la différence au jeu décisif.

Svitolina injouable, Ferro impuissante : les temps forts de la victoire de l’Ukrainienne en vidéo

Un hic pour Kristina Mladenovic

La mission était difficile également pour Kristina Mladenovic, opposée d’entrée à la championne olympique, Belina Bencic, tête de série n°22. “Kiki” a fait de la résistance jusqu’à 4-4 dans le 1er set avant de subir l’accélération de la Suissesse, finalement gagnante 6-4, 6-3 en 1h29. Un peu trop d’inconstance du côté de Mladenovic, avec 29 fautes directes pour 23 points gagnants, tandis que Bencic a présenté un bilan équilibré (17/17).

Bencic mate Mladenovic en deux temps : les temps forts de sa victoire en vidéo

Open d’Australie

Bencic mate Mladenovic en deux temps : les temps forts de sa victoire en vidéo

IL Y A UNE HEURE

Open d’Australie

Alcaraz montre les muscles, Shapovalov sort les griffes

IL Y A UNE HEURE

Source Eurosport

Badosa remporte le titre
  • janvier 15, 2022

Richard Alvear – Publié le 15/01/2022

Au terme d’une finale très disputée ce samedi, Paula Badosa (9ème WTA) a remporté le tournoi WTA 500 de Sydney (Australie, dur). Et pour cela, l’Espagnole est venue à bout de la Tchèque Barbora Krejcikova (4ème mondiale), vainqueure de Roland Garros en 2021 et qui avait facilement écarté Caroline Garcia (75ème WTA)  en quarts de finale, en 3 sets (6/3 4/6 7/6(4)). Il s’agit du 3ème titre en carrière pour Badosa qui avait remporté les tournois de Belgrade et d’Indian Wells, l’an dernier.

Source Tennis Leader

Les Français à l’entraînement à Melbourne
  • janvier 14, 2022

Source Fédération Française de Tennis

Le suspense continue pour Djokovic, toujours pas fixé sur son sort
  • janvier 13, 2022
Partira ou partira pas ? Novak Djokovic est toujours dans l’incertitude ce jeudi. Les espoirs du Serbe de 34 ans de remporter un 21e titre record en Grand Chelem sont plus que jamais menacés depuis qu’il a reconnu avoir commis des “erreurs” dans son comportement après avoir été testé positif au Covid-19 en décembre, et en remplissant son formulaire d’entrée en Australie. Le tirage au sort a été décalé d’une heure et quart (16h15 locales, 6h15 en France), mais les organisateurs n’ont pas précisé si ce retard était dû aux incertitudes quant au sort du numéro un mondial, alors que le gouvernement envisage pour la deuxième fois d’annuler son visa.

Une première annulation de ce précieux sésame par les autorités a été révoquée le 10 janvier par un juge australien, une décision qui a fait grand bruit. Le ministre de l’Immigration Alex Hawke envisage d’annuler à nouveau son visa en faisant usage de ses pouvoirs discrétionnaires, selon son porte-parole, bien que les avocats du joueur aient déposé toute une série de nouveaux documents qui ont retardé la décision. Des médias australiens ont cependant affirmé que la décision est désormais imminente.

Open d’Australie

Becker : “Si Djokovic participe, il peut être vulnérable en première semaine”

IL Y A 15 HEURES

Une décision dans les heures à venir ?

M. Hawke devrait annoncer sa décision jeudi, selon le quotidien Sydney Morning Herald, qui n’a pas donné de source. Selon le Melbourne Herald Sun, un responsable du gouvernement a affirmé qu’autoriser Djokovic à rester en Australie sans être vacciné contre le coronavirus créerait un dangereux précédent. Cette source aurait affirmé que le gouvernement du Premier ministre Scott Morrison devrait agir en dépit de toute “réaction négative” internationale, car l’annulation du visa serait dans la droite ligne des efforts déployés par l’Australie pendant des mois pour lutter contre la propagation du virus.

La bataille juridique que livre le gouvernement dans cette affaire revêt un caractère politique dans ce pays qui est parmi ceux à avoir connu des restrictions les plus draconiennes de la planète, et à quatre mois d’élections générales. “La politique australienne est de ne pas autoriser l’entrée sur son territoire des personnes non vaccinées. Comment en sommes-nous arrivés là, cela dépasse mon entendement“, a déclaré jeudi le chef de l’opposition travailliste, Anthony Albanese. “Comment se fait-il que Novak Djokovic ait pu venir ic i?”

Dans l’attente du verdict, Djokovic s’entraîne à Melbourne

Le joueur est arrivé à Melbourne le 5 janvier, en se prévalant d’une exemption de vaccination contre le Covid-19 due à un test positif daté du 16 décembre. Les services d’immigration ont rejeté cette demande de dérogation en déclarant qu’une infection récente était une raison insuffisante. Ils ont annulé son visa d’entrée et le joueur a été placé dans un centre de rétention.

Djokovic a reconnu des “erreurs”

Mais l’équipe de juristes de Djokovic a réussi à faire annuler cette décision le 10 janvier par un tribunal, pour une question procédurale liée à son interrogatoire à l’aéroport. Sur Instagram, le N.1 mondial de tennis a admis mecredi des “erreurs“, pour n’avoir pas respecté les règles d’isolement en vigueur en Serbie après sa contamination au Covid en décembre, et avoir rempli de façon incorrecte son formulaire d’entrée en Australie.

Le 16 décembre, le joueur aux vingt titres majeurs a aussi assisté au lancement d’un timbre à son effigie en Serbie. Puis il a participé à une rencontre avec des jeunes joueurs de tennis le 17 décembre à Belgrade. Des photos publiées par la Fédération serbe le montrent avec des responsables de l’instance et une vingtaine d’adolescents, tous sans masque.”Djoko” assure avoir effectué, avant cette rencontre, un deuxième test antigénique, également négatif. Il reconnaît en revanche une “erreur de jugement”, celle d’avoir reçu, se sachant malade asymptomatique, le quotidien français L’Equipe pour une interview le 18 décembre.

Djokovic plaide aussi “l’erreur humaine” pour avoir coché une mauvaise case dans son formulaire d’entrée en Australie. Ce document, largement diffusé par les médias australiens, montre qu’il a attesté ne pas avoir voyagé dans les 14 jours précédant son arrivée. Or, il était, durant ces deux semaines, en Serbie puis en Espagne.

A noter que le gouvernement de l’Etat de Victoria, où se situe Melbourne, a annoncé jeudi que la capacité d’accueil du public à l’Open d’Australie de tennis sera limitée à 50% en raison d’une hausse du nombre de cas de Covid-19 et des hospitalisations dans la région de Melbourne.

Open d’Australie

La WTA soutient Voracova, la joueuse expulsée avec une exemption similaire à Djokovic

IL Y A 16 HEURES

Open d’Australie

Dans l’attente du verdict, Djokovic s’entraîne à Melbourne

IL Y A 20 HEURES

Source Eurosport

Berrettini chez ASICS & BOSS
  • janvier 12, 2022

Richard Alvear – Publié le 12/01/2022

Avec la nouvelle année, un certain de joueurs ont changé d’équipementiers. Après Gaël Monfils (21ème ATP) qui est désormais complètement équipé (raquette, textile, chaussures) par ARTENGO, la marque tennis de Décathlon, c’est Matteo Berrettini (7ème ATP) qui a décidé de changer. Auparavant chez LOTTO, le N°1 italien est désormais équipé par ASICS (ndlr, modèle Gel Résolution 8) au niveau des chaussures et par BOSS, au niveau textile.


Crédit Photo © ASICS

Source Tennis Leader

Couacaud, le rescapé des “qualifs”
  • janvier 12, 2022

Source Fédération Française de Tennis

Les nouvelles mesures en vigueur dans les clubs (MAJ 06/01/2022)
  • janvier 10, 2022

Mesures à appliquer en plus du respect des gestes barrières :

Depuis le 3 janvier 2022, le port du masque est obligatoire dans les clubs et durant les tournois, tant en intérieur qu’en extérieur, pour tous (bénévoles, salariés, pratiquants, spectateurs, encadrement, officiels) dès l’âge de 6 ans, exception faite pour les pratiquants le temps de leur activité sportive et les enseignants lorsqu’ils sont effectivement en situation d’encadrement.

D’autre part, le passe sanitaire reste obligatoire à partir de 12 ans (sauf dans le cadre de l’activité scolaire).

À noter : le Parlement examine actuellement un projet de loi “renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique”. Si ce projet de loi venait à être adopté, un passe vaccinal pourrait, dans certaines situations, remplacer le passe sanitaire pour accéder aux établissements sportifs.

Enfin, la consommation de nourriture et de boissons est autorisée si et seulement si elle est assise dans les restaurants et débits de boissons ou dans les espaces aménagés de façon similaire (tables, assise en quinconce, distanciation, port du masque obligatoire en toutes circonstances, sauf lors de la consommation effective).

Elle est interdite dans tout autre espace (buvettes, espaces de vie, loges, moments de convivialité, réunions associatives, réceptions, …) et également sous forme d’activité de convivialité (buvettes, espaces de vie, loges, réunions associatives, réceptions, compétitions, …).

En pratique, et sous ces conditions, ces nouvelles règles permettent :

  • L’utilisation des distributeurs de boissons/friandises ;
  • La fourniture ou la vente de repas, sandwichs, plateaux repas aux participants à une compétition, un stage (joueurs/ses, enseignants, bénévoles, officiels), une formation, par les organisateurs de l’activité, et leur consommation dans l’espace de restauration ou assimilé, dès lors que ces repas sont préparés par un professionnel ;
  • La consommation de repas préparés ou apportés à titre privé par les participants à une formation, une compétition ou un stage dans l’espace de restauration ou assimilé.

En revanche, la vente ou la consommation de repas par les spectateurs n’est pas admise.

Les moments de convivialité et regroupements à caractère festif sont prohibés (vœux, pots de fin de tournois, soirée, …).

De nouvelles règles d’isolement et de quarantaine ont été allégées et distinguent clairement les cas positifs des cas contact.

Vous trouverez toutes les règles en vigueur sur le site du Ministères des solidarités et de la santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/actualites-du-ministere/article/evolution-des-regles-d-isolement-et-de-quarantaine.

Pour rappel

Depuis le 7 décembre 2021, il est demandé de privilégier systématiquement le report des réunions / assemblées générales ou à défaut de privilégier le distanciel (sous réserve que les statuts de l’association le prévoient). Si les réunions doivent se dérouler nécessairement en présentiel, il faudra s’assurer du respect rigoureux des gestes barrières.

Pour un passe sanitaire valide, il est demandé :

  • un schéma vaccinal complet ou
  • un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou
  • un certificat de rétablissement de la Covid-19.

Un certificat de contre-indication médicale faisant obstacle à la vaccination peut permettre la délivrance par l’Assurance Maladie d’un QR code à présenter dans les lieux où le passe sanitaire est exigé.

La FFT se mobilise à vos côtés pour vous accompagner notamment avec l’appui de notre cellule de liaison joignable à l’adresse covid-19@fft.fr.

Déclinaison des mesures sanitaires pour le sport

Source Fédération Française de Tennis

Le Canada succède à la Russie
  • janvier 9, 2022

Richard Alvear – Publié le 09/01/2022

Pas spécialement favoris de la finale, c’est donc le Canada qui a remporté l’ATP Cup à Sydney (Australie) ce dimanche et qui succède à la Russie, au palmarès. Les Canadiens se sont effet imposés 2 points à 0 face aux Espagnols, plus expérimentés pourtant mais moins réalistes aujourd’hui. Lors du 1er simple, Denis Shapovalov (14ème ATP) s’est imposé somme toute assez aisément en 2 sets (6/4 6/3) face à Pablo Carreno-Busta (20ème ATP), particulièrement inéfficace et qui n’a concrétisé qu’une seule des 9 balles de break dont il a disposé. Dans le second simple du jour, le scénario a été identique. Félix Auger-Aliassime (11ème ATP), qui avait été étrillé la veille par Daniil Medvedev (2ème ATP), a donné la victoire aux siens en battant Roberto Bautista Agut (19ème ATP), lui aussi inéfficace (11 balles de break, 1 seule de convertie) en l’emportant en deux sets (7/6(3) 6/3). Il s’agit de la première victoire pour le Canada dans cette compétition dont c’était la 3ème édition.


 

Source Tennis Leader

La tradition des finales ne lui suffit pas : Monfils voit plus grand en 2022
  • janvier 8, 2022

Gaël Monfils n’a pas perdu de temps pour perpétuer la tradition. Depuis 2005, il ne s’est pas passé un an sans que le Français ne dispute au moins une finale sur le circuit ATP. L’année 2022 n’échappera pas à la règle. Dimanche à Adelaïde, Monfils jouera pour le titre face à Karen Khachanov. Et cela force le respect. Seuls trois joueurs peuvent se vanter d’avoir réalisé une série de saisons avec au moins une finale sur le circuit plus longue que le Tricolore dans l’histoire du tennis. Et non des moindres : Roger Federer (20 saisons), Jimmy Connors et Rafael Nadal (19 saisons chacun).

Monfils en est désormais à 18. Il a commenté cette performance remarquable avec une pointe d’humour après sa demi-finale remportée face à Thanasi Kokkinakis (7-5, 6-0). Tout en laissant transparaître cette motivation qu’il dégage depuis le début de la semaine sur les courts australiens. “Ça veut dire que ça fait longtemps que je joue au tennis, a-t-il plaisanté dans des propos rapportés par L’Equipe. Et on m’en parlera pour la 19e fois l’année prochaine. Je suis content mais j’espère avoir plus qu’une finale cette année.

ATP Adelaide

Monfils fonce en finale

IL Y A 18 HEURES

La 21e joueur mondial voit d’ores et déjà plus loin. Et avant de penser à d’autres finales, c’est bien le trophée qu’il a en tête. Monfils s’est manifestement très bien préparé pour l’obtenir. Ses résultats depuis le début de la semaine en attestent. Le Français s’était déjà montré expéditif lors de ses deux premiers matches remportés en deux sets face à l’Argentin Juan Martin Cerundolo (6-2, 6-1) et l’Américain Tony Paul (6-4, 6-1). Il ne l’a pas moins été contre Kokkinakis. Même si son premier set face à l’Australien a été le plus laborieux de son tournoi jusqu’ici.

“C’était peut-être mon plus mauvais match”

Monfils l’a reconnu volontiers. Et il a agi en conséquence. Ce qui ressort de son premier tournoi de l’année jusqu’ici, c’est son perfectionnisme. De sa demi-finale, il n’a jamais retenu sa démonstration dans le deuxième set. Mais bien ce qui n’avait pas fonctionné dans le premier. “Après le match, je suis allé m’entraîner une vingtaine de minutes parce que je suis perfectible sur plein, plein de choses encore, a-t-il révélé à nos confrères de L’Equipe. C’était peut-être mon plus mauvais match de la semaine. J’étais vraiment tendu, j’ai fait beaucoup de fautes, j’ai plein de choses à changer encore donc j’espère monter en puissance progressivement.”

Le Parisien semble conditionné pour ça. Il s’est fixé l’objectif de réaliser une grande année 2022. Surtout, il affiche la volonté de se donner les moyens de l’atteindre. “Avant la pandémie, j’étais neuvième ou quelque chose comme ça, a-t-il rappelé. Je veux revenir au plus haut niveau. Je veux jouer autant de matches que possible, atteindre des finales, en gagner. L’objectif reste évidemment de briller dans les grands tournois, d’essayer de réussir un gros coup. Je crois toujours que j’en suis capable. Je travaille dur pour ça.

Ses performances sur le court à Adelaïde ne peuvent que l’encourager à poursuivre dans cette voie. “On s’est bien entraîné et forcément avoir une finale tout de suite à jouer au début de l’année, c’est vraiment cool, a-t-il reconnu dans L’Equipe. Je ne sais pas si je suis bien dans mon jeu mais je suis bien en jambes. Un peu comme j’aime, je me sens bien. Après j’ai pas mal de choses sur lesquelles je dois évoluer.” Affronter un joueur du calibre de Khachanov va lui servir dans cette optique. Avec au bout, peut-être, un 11e titre en carrière pour le lancer idéalement vers l’Open d’Australie.

ATP Adelaide

Encore expéditif, Monfils file en demie

HIER À 06:46

Rolex Paris Masters

Renversant, Monfils prend rendez-vous avec Djokovic

03/11/2021 À 19:02

Source Eurosport