Formation continue

  • décembre 6, 2021

ITF : Arthur patientera…

Encore un peu de patience… Malgré une belle semaine conclue par une finale (sa deuxième de l’année en ITF après Uriage), Arthur Fils n’a pas décroché son premier titre sur le circuit professionnel à Antalya (15000$, Turquie).

Pole France Le finaliste de Roland-Garros juniors, entraîné au CNE par Jérôme Potier et Pierre Mazenq, a été battu pour le titre par le Britannique Harris en trois manches (6/2, 1/6, 6/4).

Les résultats restent tout de même extrêmement encourageants pour Arthur (lire son carnet de bord ici), lauréat aussi de l’Orange Bowl il y a un an et du double à Roland-Garros.

Ugo Blanchet, lui, a subi la loi d’un autre Britannique, Parker, en finale du tournoi de Monastir (15000$, Tunisie). Dans ce tournoi, Arthur Bouquier a atteint la finale du double, associé à ce même Parker.

A noter des demi-finales de plusieurs espoirs français sur ce circuit ITF: Elsa Jacquemot à Selva Gardena (25000$, Italie), Nina Radovanovic à Monastir (15000$, Tunisie) et Carole Monnet à Jablonec Nad Nisou (25000$, République Tchèque), mais aussi Constantin Bittoun Kouzmine à Cancun (15000$, Mexique).

Enfin Yasmine Mansouri a également atteint la finale du double à Monastir.
 

Juniors : Pires droit au but

pole france Sur ce circuit, on retiendra la belle victoire de Tiago Pires au J3 de Saint-Grégoire. Entraîné par Philippe Pech, Benoit Carrelli et Pascal Supiot au CNE, le joueur licencié au TC Charvieu a dominé en finale le Britannique Bowden, qui avait éliminé en demie Theo Papamalamis.

Dans le tableau filles de ce J3 français, Tiantsoa Sarah Rakotomanga Rajaonah s’est hissée en finale du double.

Hors de l’hexagone, Romain Andres a remporté le titre en double au J5 de Bergen (Norvège), associé au Suédois Hede, tout comme Delia Gaillard, avec la Fidjienne Breen, dans le tableau filles.

Source Fédération Française de Tennis

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Please mark all required fields.